• Les Plans de mobilité scolaire permettent de sécuriser et d’améliorer les déplacements des écoliers.

    C’est un outil sur mesure adapté à chaque établissement scolaire.

    les 5 étapes >

  • 1. Enquête de mobilité

    L’ATE recueille les informations clés grâce à des questionnaires distribués aux parents, aux enfants et aux enseignants de l’établissement. Elle consulte l’ensemble des acteurs locaux impliqués dans la mobilité scolaire et crée un comité de pilotage qui rassemble, tout au long de la démarche, les services concernés.
    Infos >

  • 2. Bilan de mobilité

    Le bilan comporte une analyse des informations récoltées et un état des lieux. Des données chiffrées sur l’accompagnement, le mode de déplacement, les itinéraires empruntés, les dangers perçus et les points dangereux complètent l’analyse. Des cartes et des graphiques illustrent le bilan.
    Infos >

  • 3. Recommandations

    L’ATE procède à une série de recommandations visant à résoudre, à court, moyen ou long terme, les problèmes identifiés dans le bilan de mobilité, en concertation avec les services responsables. À chaque problème sa solution : des mesures d’aménagement, de signalisation, d’accompagnement ou de sensibilisation.
    Infos >

  • 4. Information & sensibilisation

    L’accent est mis sur des activités pédagogiques en classe et la sensibilisation de tous : parents, enfants, enseignants et partenaires de l’école.
    Infos >

  • 5. Suivi & évaluation

    L’ATE suit la mise en place des recommandations, effectue un bilan final et propose une évaluation et des améliorations.
    Infos >

6 bonnes raisons pour un Plan de mobilité scolaire

  • Donner une image claire et chiffrée des déplacements scolaires
  • Analyser la situation particulière de chaque école
  • Sécuriser les déplacements des enfants
  • Fournir des outils et des recommandations à la commune
  • Sensibiliser enfants et parents à la mobilité douce
  • Favoriser un dialogue serein autour d’un thème souvent émotionnel

 

 

Le Plan de mobilité scolaire permet d'avoir une représentativité exceptionnellement large. 75% des parents, 80% des enfants et 75% des enseignants, en moyenne, répondent aux questionnaires.
Caroline Beglinger Fedorova, Co-directrice ATE
Le chemin de l'école n'est pas toujours un long fleuve tranquille pour les enfants de nos établissements. L'ATE, en partenariat avec les parents, identifie les points noirs, sensibles et fait des recommandations. Grâce à cette démarche, des améliorations visibles permettent de sécuriser le parcours de l'écolier.   
Catherine Lafargue, Directrice, Ecoles Ferdinand-Hodler et Saint-Antoine
Les Plans de mobilité scolaire réalisés par l’ATE apportent à l’ingénieur chargé d’améliorer les infrastructures une définition précise des itinéraires et de leur fréquentation. Plus encore, ils donnent la vision des utilisateurs de ces itinéraires, complément indispensable au point de vue technique.
Claude Morzier, Expert certifié dans le domaine de la sécurité routière
Les Plans de mobilité scolaire proposent une démarche pédagogique impliquant aussi bien les parents d'élèves que les élèves eux-mêmes. Les élèves ont été incités à réfléchir sur les différents moyens de transports et leurs conséquences sur l'environnement, en lien avec les objectifs du Plan d'études romand.  
Diane Mazzotti Clopt, enseignante, Ecole primaire Devin-du-Village
Les Plans de mobilité scolaire amènent une véritable complémentarité aux études d’ingénieurs. La prise en compte de l’avis de tous, permet de mieux évaluer les problèmes et d'échafauder des solutions.
Paolo Chiararia, Ville de Geneve
Les Plans de mobilité scolaire permettent d'identifier quelles mesures d'aménagement ou d'encadrement prendre pour que l'enfant maîtrise la complexité de l'espace public. Le chemin de l'école est aussi un lieu d'apprentissage des réalités urbaines qui permet à l'enfant de grandir en motricité, en mobilité, en confiance en soi et en socialisation.
Philippe Gasser, Ingénieur en transports et urbaniste, CITEC
PMS en cours Collège Vinet (Montreux)

Situé sur la commune de Montreux dans le village de Clarens, le collège de Vinet compte actuellement 464 élèves.  Un plan de mobilité scolaire y est aujourd’hui en cours d’élaboration.

Intéressé par un Plan de mobilité scolaire?

Vous êtes une ville ou une commune, une association de parents d’élèves, une école? Vous souhaitez améliorer la sécurité des écoliers, mieux connaître et comprendre les déplacements scolaires ou travailler sur la mobilité des écoliers?

Contactez-nous